Sorti des cuves…

Et un nouveau stretch goal vient de tomber ! Nous sommes au dernier jour de la campagne, et vous ajoutez encore de magnifiques figurines à votre panier cadeau. Rien ne peut vous arrêter ! Si j’ai bien fait mes calculs, cela nous donne un total de 123 figurines dans le pledge de base. Wow !

Comme nous touchons presque à la fin de la campagne, nous voulions vous montrer quelque chose de très spécial et d’assez bizarre. Le Projekt 10-80a est une nouvelle unité nazie qui viendra tourmenter vos héros, et elle est vraiment unique en son genre.

10-80a a commencé sa carrière comme tous les autres volontaires du programme d’amélioration des soldats par le vril. C’est de ces expérimentations que proviennent les Stürmsoldaten et les Übersoldaten, et quand les dosages sont bien équilibrés, ce sont eux qui sortent des cuves. Cependant, le vril reste totalement imprévisible, et même quand les protocoles sont suivis à la lettre, avec soin et précision, les choses peuvent tourner très différemment. C’est ce qui s’est passé dans ce cas.

À la différence de la plupart des autres « rebuts », 10-80a a conservé son intelligence. Il n’a donc pas été détruit immédiatement, comme c’est le cas pour les créatures les plus dangereuses issues des expérimentations ratées. Il fut conservé dans le programme, pour que les scientifiques l’étudient, et tentent de comprendre pourquoi il avait muté de cette façon. Et il est vraiment bizarre…

En fait, le Projekt 10-80a n’est pas le premier de ce type d’échecs, loin de là. Mais ils créent généralement des monstres dépourvus de raison. Son intelligence fait toute la différence, et le rend bien plus utile pour la compréhension du processus de transformation.

Les tests menés sur des échecs similaires ont montré que ces créatures étaient non seulement très résistantes aux dommages, mais qu’elles devenaient beaucoup plus dangereuses quand elles étaient blessées. Le consensus actuel est que même si les cuves n’ont pas donné le résultat attendu, si l’on parvient à créer ces monstres délibérément tout conservant leurs facultés de raisonnement, ce sera considéré comme un nouveau succès du Projekt Vril.

En jeu, le Projekt 10-80a est très dangereux. C’est un spécialiste du corps à corps, ce qui n’est pas rare chez les monstres nazis. Cependant, il est encore plus coriace et difficile à tuer que les zombis (ce qui n’est pas peu dire). Il possède 2 points de vie, et quand il est blessé ses caractéristiques augmentent au lieu de diminuer (comme dans la plupart des cas). On dirait même qu’il aime être écharpé.

Bien sûr, les vraies réjouissances ne commencent que lorsque vous avez réussi à le tuer…

Votre vie privée est importante

Nous utilisons des cookies et d'autres technologies sur notre site pour personnaliser le contenu, fournir des fonctions liées aux médias sociaux et analyser notre trafic. Plus d'info