Les secrets de Kane – Deuxième partie

Voici la deuxième interview de l’équipe qui vous amène Solomon Kane. Cette fois, nous avons parlé à Fredrik Malmberg, patron de Cabinet Entertainement qui détient les droits des personnages de Robert E. Howard. L’occasion de lui poser des questions sur sa collaboration avec Mythic Games et sur l’actualité du Puritain.
FREDRIK MALMBERG
Solomon Kane
Comment se passe la collaboration avec Mythic Games ? Êtes-vous satisfait du jeu de plateau, des visuels et des sculptures que vous avez vus jusqu’à maintenant ?
Nous entretenons d’excellentes relations avec Mythic Games, et nous avions déjà travaillé avec Léo sur le jeu de plateau Conan de Monolith Edition. Nous savions donc que l’attention pour les détails, la qualité de la production et le service clientèle seraient toujours les points prioritaires du projet. Les jeux sont chers à notre cœur, car nous avons nous-mêmes commencé notre carrière dans le domaine des jeux de société.
Voir le personnage de Robert E. Howard partir à l’aventure dans un format ludique est exactement l’approche que nous préférons. J’adore le choix de Guillem pour la réalisation artistique. Il a fait des illustrations exceptionnelles pour les jeux Conan et Mythic Battles. Quand j’ai vu les premières illustrations pour Solomon Kane, cela m’a rappelé les œuvres des maîtres du paysage du XIXe siècle, et je pense que c’est une approche brillante. Solomon Kane voyage dans le monde entier durant ses aventures, et ce style graphique le distingue de l’image classique des héros d’action que nous voyons dans les jeux. Il devient ainsi intemporel. Les sculptures des figurines sont aussi de magnifiques pièces.
Le Loup
Quelle est l’importance de Solomon Kane parmi les personnages d’Howard dont vous détenez les droits ?
Ce personnage énigmatique reste l’un de mes favoris. L’idée d’aventures historiques mêlées à des éléments surnaturels est très séduisante. Les allusions à des pouvoirs mystiques (comme ceux de son bâton) et le mystère de l’origine de cet homme et de sa destinée, sont très intéressants de mon point de vue. Et, bien sûr, même s’il semble très facile de voir le monde en noir et blanc comme Kane, c’est une croix qu’il doit porter, pour ainsi dire.
D’autres adaptations sont-elles prévues pour Solomon Kane, dans d’autres médias (jeux vidéo, films, télévision, bandes dessinées) ?
Absolument. Kane a été l’un des premiers personnages que nous avons lancés dans l’univers des jeux lorsque nous avons acquis les droits sur les œuvres d’Howard, avec le jeu de rôle de PEG (Pinnacle Entertainment Group). Nous avons aussi tenté de relancer une bande dessinée il y a quelques années, avec Scott Allie au scénario. Nous sommes en pleine discussion pour des adaptations en jeu vidéo, qui restent un développement naturel, ainsi que pour de nouveaux romans. Votre jeu est notre priorité actuelle, car c’est un projet prestigieux dans une catégorie maîtresse.
Je suis aussi très content que nous ayons récupéré les droits cinématographiques. Les anciens gestionnaires de l’œuvre de Robert E. Howard avaient mis en place le projet de film précédent, mais maintenant, nous avons l’occasion de prendre un nouveau départ.
Guerrier Africain

Nous pensons qu’une série premium pour la télévision est un meilleur format pour ce personnage. C’est aussi un concept que nous développons actuellement pour Conan le Cimmérien, El Borak et Agnès de Chastillon. Nous avons le sentiment que les mondes et les personnages de Robert E. Howard bénéficieraient réellement d’un format plus long et de plus de maturité. Tourner une série de 10 épisodes revient pratiquement au même que faire deux très longs films, et cela permet aux récits et aux personnages de respirer et de se développer plus naturellement.

Solomon Kane dans la France du 16e siècle

Votre vie privée est importante

Nous utilisons des cookies et d'autres technologies sur notre site pour personnaliser le contenu, fournir des fonctions liées aux médias sociaux et analyser notre trafic. Plus d'info