La Main droite du destin

Pour ce Kickstarter, nous avons décidé d’offrir l’un de nos achats optionnels dans la contribution « Early Bird ». Maintenant que la période de 24 heures de l’Early Bird est terminée, il redevient un achat optionnel. Il s’agit de La Main droite du destin, basé sur la nouvelle du même nom de Robert E. Howard.

Roger Simeon, the necromancer, had big hairy hands

Roger Simeon, le nécromancien, avait de grandes mains velues.

Alors, c’est quoi, La Main droite du destin ? Eh bien, c’est une étrange histoire. À la différence des autres récits de Solomon Kane, celui-ci reste à la périphérie des événements principaux. Normalement, il se trouve sur le devant de la scène, mais ici, il observe la situation depuis les coulisses.

Pour cette raison, nous avons dû retoucher légèrement l’intrigue pour remettre Solomon Kane au cœur de l’action, là où doit se tenir un héros tel que lui.

John Redly suffered the revenge of the necromancer

John Redly a subi la vengeance du nécromancien.

L’histoire parle d’un nécromancien, et de ce qui peut arriver si vous le contrariez (spoiler : rien de bon). Heureusement pour Solomon, il arrive après l’événement initial, et il n’est donc pas la cible de la colère du nécromancien. Mais il va tenter de mettre fin à sa vengeance impie. Son succès dépend de vous…

Miniatures are supplied assembled and unpainted

Les figurines sont fournies assemblées et non peintes.

La boîte comprend toutes les cartes Chapitre et Découverte dont vous aurez besoin pour suivre les différents cheminements possibles de l’histoire, qui mènent vers plusieurs dénouements. Elle comprend aussi une figurine de la main évoquée dans le titre : une monstruosité velue qui n’aurait jamais dû « naître ».

Jake

The hand was that of a large man, apparently, for it was broad and thick, with heavy fingers, and almost covered by a matted growth of ape-like hair.

La main était selon toute vraisemblance celle d’un homme robuste, car elle était épaisse et large, avec de gros doigts. Elle était presque entièrement recouverte d’une sorte de toison bouclée qui faisait penser au pelage d’un singe.

Votre vie privée est importante

Nous utilisons des cookies et d'autres technologies sur notre site pour personnaliser le contenu, fournir des fonctions liées aux médias sociaux et analyser notre trafic. Plus d'info