La Baronne

Être emprisonnée dans un mariage de convenance n’est pas rare pour les dames de la noblesse. Comme beaucoup d’entre elles, la baronne de Mercœur a été fiancée dans son enfance, et n’a pas eu son mot à dire. Son mariage était une alliance entre familles, et non l’union de deux cœurs.

Quand elle est tombée enceinte, elle a espéré que la naissance d’un fils ou d’une fille lui permettrait de créer un lien avec son époux, qui remplacerait l’attitude distante de ce dernier. Tragiquement, l’enfant fut mort-né et lui fut enlevé à sa naissance. Cela scella son triste destin de femme stérile, avec laquelle le baron ne voulait plus rien avoir à faire.

Elle mène depuis une vie séparée, restant éternellement sur le domaine, et évitant tant que possible le baron. Elle préfère passer son temps à embellir les jardins, et à venir en aide aux paysans locaux. Richement vêtue, elle reste un peu hautaine, comme cela sied à une dame de la noblesse française, mais une immense tristesse se lit dans son regard. Une tristesse bien plus profonde que celle qui est le lot habituel d’une fille des maisons nobles de France.

Votre vie privée est importante

Nous utilisons des cookies et d'autres technologies sur notre site pour personnaliser le contenu, fournir des fonctions liées aux médias sociaux et analyser notre trafic. Plus d'info